Vivre avec son animal

Valdalliere,pratique,civisme,vivre,avec,son,animal

 

Civisme : rappel aux propriétaires de chiens

 

  • Votre animal doit être tenu en laisse en permanence.
  • Si votre animal est classé dangereux (de 1ère ou 2ème catégorie), il doit être équipé d’une muselière et tenu en laisse par une personne majeure.
  • Vous devez à chaque instant pouvoir maîtriser votre animal, plus particulièrement si vous rencontrez des personnes, surtout des enfants, des cyclistes et d’autres chiens.
  • Vous devez être en possession d’un sac permettant de ramasser les déjections de votre animal.
Comment faire pour ramasser?

C’est simple comme tout, il suffit de le vouloir! Et les autres citoyens vous en seront reconnaissants!

 

Ramassez tout simplement les déjections de votre chien à l’aide de sacs plastiques (classiques ou sacs spéciaux vendus en animaleries ou chez votre vétérinaire) que vous retournerez comme un gant autour de la selle, avant de le jeter dans une corbeille.

 

Valdalliere,pratique,civisme,vivre,avec,son,animal

Législation déjections canines

Les déjections canines sont autorisées dans les seuls caniveaux à l’exception des parties de ces caniveaux qui se trouvent à l’intérieur des passages pour piétons.

En dehors des cas précités, les déjections canines sont interdites sur les voies publiques, les trottoirs, les espaces verts publics, les espaces des jeux publics pour enfants et ce par mesure d’hygiène publique.

Tout propriétaire ou possesseur de chien est tenu de procéder immédiatement par tout moyen approprié au ramassage des déjections canines sur touteou partie du domaine public communal.

En cas de non respect de l’interdiction, l’infraction est passible d’une contravention de 1ère classe:
35 euros

Garder son animal en bonne santé:

Pour garder votre boule de poil en bonne santé, il faut s’y mettre dès son plus jeune âge.  C’est un être vivant, et comme tous les êtres vivant, il est soumis à son environnement extérieur. Il peut donc tomber malade, devenir gros etc…

 

Le faire vacciner.

La première chose à faire, quand il arrive à la maison, c’est une visite chez le vétérinaire le plus rapidement possible pour prévoir ses vaccins. Une visite par an sera la bienvenue, surtout quand votre animal prendra des printemps.

Pensez à le protéger des tiques et autres bestioles !

Pensez à le vermifuger régulièrement, et protégez-le des parasites externes. Il existe des parasites qui sont transmissibles à l’homme et qui sont dangereux. Il faut vermifuger son animal deux fois par an minimum.

Les tiques aussi sont dangereuses, elles lui transmettent la piroplasmose; maladie qui se développe entre 2 à 15 jours. L’animal est alors très abattu et fièvreux, et souvent ne mange plus. Si iellen’est pas soignée, la maladie est mortelle.

 

Le faire soigner à Valdallière:

 

 

Identification

Valdalliere,pratique,civisme,vivre,avec,son,animal

L’identification des chiens et des chats en France est obligatoire avant toute cession à titre gratuit ou onéreux. L’identification des chiens a été rendue obligatoire en 1999. Depuis le 1er janvier 2012 cette obligation s’est étendue aux chats, nés après le 1er janvier 2012, dès lors qu’ils sont âgés de plus de sept mois. Elle concerne aussi :
– toute importation d’un chat ou d’un chien de l’Union Européenne ou d’un pays tiers,
– tous les animaux qui voyagent en Corse, à l’étranger et les régions infestées par la rage.

 

 

En cette période de départ en vacances, I-CAD informe les propriétaires d’animaux sur le risque élevé de perte. Pour le prévenir, des mesures simples existent.

1/3 des animaux se perdent pendant l’été. En 2016, pas moins de 61 000 carnivores domestiques ont été enregistrés perdus auprès du Fichier National I-CAD, un chiffre en nette augmentation par rapport à l’année 2015 (+5.3 %).

Si le nombre de chiens perdus n’a pas augmenté depuis 2015, celui des chats à quant à lui augmenté de façon significative en un an, passant de 32 708 à 36 353, soit une augmentation de 11 %.

En 2016, un chien se perdait alors toutes les 21 minutes, un chat toutes les 14 minutes et un furet tous les 6 jours. 1/3 le sont pendant les vacances d’été!

Avant le départ : garantir la traçabilité

Pour prévenir tout risque et surtout retrouver à coup sûr son animal si par mégarde il s’échappe pendant les vacances, la meilleure prévention passe par son identification, par ailleurs obligatoire pour tous les chiens et les chats avant toute cession à titre gratuit ou onéreux. Le fichier I-CAD recense ainsi plus de 15 millions de carnivores domestiques identifiés : 10 millions de chiens, 5,8 millions de chats et 60 000 furets.

La mise à jour des coordonnées, une démarche essentielle

Pour une parfaite efficacité, les propriétaires devront penser à mettre à jour leurs coordonnées à chaque changement, y compris lors des départs en vacances en déclarant une adresse temporaire. Cette démarche est simple, rapide et possible à tout moment depuis FILALAPAT, l’application officielle “perdu/trouvé” lancée par I-CAD pour aider les propriétaires à retrouver leurs animaux en cas de perte.

Rattachée au Fichier National regroupant toutes les identifications des chiens, chats et furets en France, elle permet de mettre directement en relation le propriétaire de l’animal avec son «trouveur».

 

FILALAPAT est gratuite et disponible sur Google Play et Apple Store.

 

Pourquoi faire identifier son animal?

 

L’identification, par tatouage ou par puce électronique que seuls les vétérinaires et les personnes habilitées peuvent pratiquer, reste un moyen simple et efficace de protéger son animal en cas de perte ou de vol. On estime qu’à la seule condition que les coordonnées de son détenteur soient à jour, un chien ou un chat identifié a près de 40 % de chances de plus d’être retrouvé et rendu à son propriétaire.

En cas d’alerte sanitaire, cas de rage déclaré sur le territoire national par exemple, l’identification de l’animal permet une traçabilité et une réaction optimale de la part des autorités.
L’identification, démarche très simple de tout propriétaire d’animal domestique, facilite la localisation et la mise en place de dispositifs adaptés pour enrayer une crise dans les plus brefs délais. Un animal identifié, c’est aussi pour des vies potentiellement sauvées !

*** Source : Etude TNS SOFRES pour I-CAD – septembre 2016

Vous avez trouvé un animal?

Que faire lorsque l’on trouve un chat, un chien ou encore un furet perdu ? Quelles démarches accomplir ? Comment aider cet animal à retrouver ses maîtres au plus vite, ou à trouver un nouveau foyer s’il a été abandonné ?

Plusieurs démarches doivent être effectuées :

 

La fourrière

Une personne qui trouve un animal perdu est censée le conduire à la fourrière, qui se chargera de l’identifier, de retrouver ses maîtres, ou de le conduire en refuge si l’animal n’est ni tatoué ni pucé.

“La mairie est responsable de tous les chiens errants et divagant sur la commune (article L211-21 du code rural). Les personnes trouvant un chien ou un chat sur la voie publique doivent, théoriquement, le conduire à la fourrière”.

  • Fourrière de Vire:
  • N°Tél: 02 31 67 99 95

 

Identifier le chien ou le chat

Mais si vous préférez prendre vous-même en charge l’animal, et mener les recherches pour retrouver ses propriétaires, la première chose à faire est de tenter d’identifier le chien ou le chat.

Porte-t-il un collier, une médaille ? Si ce n’est pas le cas, cherchez un tatouage, à l’intérieur de l’oreille ou des cuisses, et contactez le fichier national des carnivores domestiques (I-CAD) par téléphone (0810 778 778), ou via son site internet.

S’il ne porte pas de tatouage, il est possible que l’animal soit pucé. Il faudra dans ce cas l’emmener chez un vétérinaire qui pourra détecter cette puce, et lire les informations qu’elle contient. Les services de police peuvent également avoir un lecteur de puces.

 

Si l’animal n’est pas identifié

Si vous n’avez pas de moyen d’identifier le chien ou le chat perdu, et donc ses propriétaires, informez le plus de personnes possibles de votre découverte. Vétérinaires, refuges, fourrière, mairie, gendarmerie…

Si vous trouvez l’animal en pleine nuit, ou en dehors des jours et heures ouvrables, et ne pouvez pas l’accueillir chez vous, contactez la police ou les pompiers, qui le captureront.

Selon la loi, une personne ayant trouvé un animal perdu dispose de 8 jours ouvrés pour effectuer ces démarches. Vous n’avez pas le droit de garder l’animal si vous ne les avez pas accomplies, sous peine d’être considéré comme un voleur.

Après ces 8 jours, si les propriétaires ne se manifestent pas, ne répondent ni au téléphone ni aux courriers qui leur ont été envoyés, le chien ou le chat est considéré comme abandonné.

A vous alors de prendre une décision : confier l’animal à un refuge, l’emmener à la fourrière, ou l’adopter. Dans ce dernier cas, si l’animal est identifié, il vous faudra contacter l’I-CAD. Sinon, vous devrez déclarer le chien ou le chat auprès des services municipaux.

 

 

Vous voulez adopter un animal?

Valdalliere,pratique,civisme,vivre,avec,son,animal